:: Univers :: :: Centre de ressources ::

Accueil  > Bassins de Vie  > Pays d’Olmes  > Lavelanet - Projet d’Éducation à l’Environnement - Ecole/ALAE George Sand

Pays d’Olmes

Lavelanet - Projet d’Éducation à l’Environnement - Ecole/ALAE George Sand

L’éducation au développement durable fait parti des savoirs fondamentaux à acquérir pour tous les « citoyens du monde ». Elle est indispensable à la formation du citoyen de demain, s’il veut en percevoir les enjeux et les défis pour l’avenir de notre planète. Il est important d’apprendre aux enfants que chacun a les moyens de contribuer à un développement durable par ses actions au quotidien.

Pour cette raison, un projet d’action Ecole/ALAE a été mis en place à l’école George Sand à Lavelanet. Ce projet se prêtait à une collaboration partenariale. L’enfant est amené à acquérir des connaissances qu’il appliquera autant en classe, que pendant les temps périscolaires, ou encore qu’à la maison.

L’axe « tri des déchets et énergies » a été choisi puisque c’est un thème inscrit dans les programmations annuelles du CP au CM2. Les cycles 2 (CP CE1) ont abordé plus particulièrement le tri des déchets, les enjeux et leur devenir. Les cycles 3 (CE2 CM1 CM2) ont élargi la problématique aux énergies et économies d’énergie à travers la notion d’éco gestes. C’est ainsi que toutes les classes de l’école ont traité ce thème du CP au CM2 avec un enseignant référent pour le cycle 2 et un pour le cycle 3.

Cette thématique du tri des déchets est abordée depuis plusieurs années en ALAE lors d’actions ponctuelles de sensibilisation sous forme d’affichage et aussi dans les actes quotidiens des enfants (notamment pour les emballages autour du moment du goûter). Celle de la gestion des ressources énergétiques a également été abordée avec la fabrication par les enfants d’autocollants « j’éteins les lumières inutiles » placés près des interrupteurs des bâtiments municipaux. Les actions se rejoignant, il semblait judicieux de traiter cette thématique de façon concertée, d’autant plus que le projet d’école ainsi que le projet éducatif de l’ALAE comportent un axe « développement durable ». Le projet d’école a donc intégré une fiche action sur ce thème pour l’année 2013-2014 et le projet pédagogique ALAE en a fait de même.

Les enfants ont été impliqués sur différents temps :

• en classe : lors des séquences d’apprentissage et de l’intervention de personnel du SMECTOM (intervention durant laquelle tous les enseignants et animateurs étaient présents)

• à l’ALAE : lors de l’atelier de réalisation des maquettes (éolienne, barrage et four solaire, d’un panneau éco-geste)

• En récréation et sur tous les temps de vie scolaire et périscolaire : tri des déchets dans les poubelles de l’école et du composteur, application des éco gestes (éteindre les lumières, ne pas gaspiller l’eau...)

• à la maison : diffusion de l’information aux parents afin de tenter de faire évoluer les gestes à la maison. De plus, les parents devaient valider des compétences des « ceintures » de l’éco citoyen. Nombreux sont ceux qui ont réussi à faire évoluer leurs parents en les convaincant d’installer un composteur, de trier les déchets, d’installer des ampoules à économie d’énergie...

• Durant les séances d’APC (activités pédagogiques complémentaires) de septembre et octobre 2014 : préparation des exposés pour la fête de la Science (groupe d’une vingtaine d’enfants tous niveaux confondus de l’école (y compris élèves de CLIS) choisis pour être les porte-paroles de l’école lors de cette fête)

• lors de la fête de la science : présentation des travaux

• lors de « Graines de Mômes » : présentation des travaux

L’organisation du projet s’est déroulé de la manière suivante : les enseignants ont travaillé sur des séquences d’apprentissages, l’animateur de l’ALAE a mis en place des ateliers pendant les temps d’ALAE le midi et le soir. Ils ont travaillé conjointement lors des séances d’APC à la préparation d’exposés. Ces préparations ont eu lieu individuellement selon les méthodes pédagogiques de chacun, mais les grands axes et le déroulement ont été élaborés conjointement lors de différentes rencontres :

• rencontre enseignant référent et animateur référent pendant des temps informels.

• coordination par l’enseignant référent du projet lors des conseils des maîtres

• coordination par l’animateur référent lors des réunions ALAE.

• réunions partenariales école/ALAE (3x2h) : présentation de l’avancée des projets, bilans et échanges autour des actions menées ou à mener.

Ce projet s’intègre d’une manière plus globale dans les actions du Schéma Départemental pour des Politiques Educatives concertées en illustrant de manière concrète les axes suivants :

• œuvrer pour des projets en cohérence les uns par rapport aux autres dans un souci de continuité éducative

• éduquer à l’éco-citoyenneté

Ce projet mené de manière transversale, impliquant enseignants, animateurs, intervenants extérieurs, enfants et parents favorise une cohérence et une continuité éducative entre les différents temps de vie de l’enfant et renforce les liens école/ALAE. Un projet ambitieux, qui ne s’arrête pas à l’exposition pour la fête de la science mais qui se décline dorénavant en 2 thèmes :

• connaissance du vivant (cycle de vie, reproduction, croissance, classification, élevages et plantations)

• interactions (chaines alimentaires, influence de l’homme sur son environnement : pollutions air, extinctions d’espèces et conséquences écologiques)

Articles de presse :

http://www.ariegenews.com/ariege/co...

http://www.ladepeche.fr/article/201...