:: Univers :: :: Centre de ressources ::

Accueil  > Centre de ressources  > Aménagements des espaces  > Pa(e)nser les espaces collectifs et publics de l’enfant hors temps scolaire

Aménagements des espaces

Pa(e)nser les espaces collectifs et publics de l’enfant hors temps scolaire

C’est avec l’association "Vitamine D", laboratoire de recherche et de création en architecture, que les partenaires ariégeois, CAF, Conseil Général et DDCSPP avec le soutien de la DRAC, ont initié et accompagné un projet de résidence architecturale à Castillon sur le thème : « Pa(e)nser les espaces collectifs et publics de l’enfant hors temps scolaire »

Il s’agissait de :

- faire connaître et reconnaître les espaces hors temps scolaire comme espaces de qualité : espace de vie collective, espace de rencontre parents/enfants...,

- développer des actions de médiation concernant l’architecture, le design et le paysage en direction d’un large public (enfants, animateurs, coordinateurs, enseignants, parents...) au moyen de débats, présentations, ateliers, temps de rencontres, laboratoire/manufacture...,

- mettre en œuvre des chantiers expérimentaux,

- réfléchir, définir, qualifier pour concevoir des espaces singuliers propres au territoire et à la ruralité en préfiguration de l’ouverture du pôle enfance et petite enfance.

- soutenir les initiatives visant à améliorer la qualité des espaces éducatifs, par la réalisation d’un guide.

Cette expérience s’appuie sur une méthode qui consiste à trouver de nouveaux outils de dialogue, de process, de créativité entre l’architecte, le designer, les professionnels utilisateurs, l’usager, les pouvoirs publics, pour réaliser et construire autrement.

Une équipe constituée d’une architecte-designer et de trois étudiants a revisité la problématique des espaces collectifs de l’enfant à Castillon en Couserans, en y apportant un regard créatif centré sur l’expérience des utilisateurs et des usagers.

L’’immersion en résidence consiste à passer du temps sur le terrain, à partager le quotidien d’une communauté de personnes sur un même territoire, pour mieux comprendre, réagir et réaliser des projets contextualisés.

Des réunions de concertation, de réflexion et de questionnements avec les acteurs de l’enfance, les usagers, les élus, les habitants ont été ainsi organisées : séances de concertation sur la relation entre un projet éducatif et l’identité d’une architecture, séances de réflexion sur la définition du métier d’animateur en relation avec l’architecture, séances sur l’état existant des structures d’animation, séance de sensibilisation au design de l’architecture écologique et citoyenne.

Exemple : l’accueil

Sur un plan pratique, il s’agit de se poser les bonnes questions pour designer l’espace, l’objet qui donne sens aux usages de l’accueil.

Se poser les bonnes questions : Comment recevoir ? Comment sécuriser l’enfant ? Comment rassurer le parent ? Comment jouer pour ranger ses affaires ? Comment inscrire un enfant sans être administratif ? Comment ranger ses affaires ? Comment être sécurisant sans sécuriser ?

Cette expérience a amené les partenaires institutionnels ariégeois à inscrire comme une priorité, dans le cadre du schéma départemental, la question de l’aménagement des locaux, notamment dans le cadre de la réforme des rythmes scolaires.

En savoir plus : cliquez ici