:: Univers :: :: Centre de ressources ::

Accueil  > Partenariat  > Les fédérations et associations d’Education Populaire  > Les Francas de l’Ariège

Les fédérations et associations d’Education Populaire

Les Francas de l’Ariège

Les Francas entendent construire leur action avec tous les acteurs et organisateurs de l’action éducative. L’objet associatif des Francas est l’éducation et l’action éducative dans le temps libre des enfants et des adolescents.

1) Les Francas agissent en partenariat

Interlocuteur des organisateurs locaux, les Francas ont avant tout un rôle de conseiller, expert dans leur domaine, dont l’objectif est de créer une dynamique autour du projet éducatif pour assurer sa réussite. Souhaitant avant tout transférer leurs compétences, les Francas mettent tout en œuvre pour que les personnes concernées par le projet se l’approprient, pour mieux le pérenniser.

Leur ambition est double : créer les conditions favorables à la naissance d’initiatives locales, et co-construire avec les acteurs locaux, sans “faire” à leur place. Ainsi, partenaires et solidaires, ils laissent à ces acteurs la maîtrise de leur projet, sans proposer un modèle qui ne prendrait pas en compte la réalité locale. Cette position présente l’avantage d’introduire de la distance dans l’appréciation de la situation locale et d’éclairer la réflexion grâce à l’analyse comparée réalisée nationalement par le réseau des Francas.

2) Les Francas agissent dans la proximité

Les Francas disposent d’un réseau de structures adhérentes d’une exceptionnelle densité sur tout le territoire, y compris dans les DOM-TOM. Fédérés en 82 associations départementales, parfaitement intégrés dans leurs territoires, ils constituent un réseau aussi actif en milieu rural qu’urbain : ils peuvent donc répondre avec la pertinence d’un partenaire local et la vision d’un acteur national.

3) Sept champs d’action prioritaires pour progresser ensemble

Les Francas ont défini sept axes pour agir.

1 - Agir pour réaffirmer et mettre en pratique le principe de laïcité, ferment de la cohésion sociale

Partout où des repères collectifs peuvent être construits : • Bâtir des partenariats pour encourager l’échange, la confrontation, la recherche, l’expression, pour produire des outils et développer des pratiques qui favorisent le “vivre ensemble“. • Appliquer le principe d’égalité pour lutter contre les discriminations.

2 - Agir pour que l’Europe devienne demain le territoire de vie et d’action des enfants et des adolescents En multipliant les échanges avec le réseau de partenaires internationaux : • Développer un projet de solidarité internationale et d’éducation au développement. • Faire de l’Europe un espace privilégié de construction de la citoyenneté des enfants et des adolescents, en multipliant les occasions de connaissance réciproque. • Susciter auprès des institutions publiques européennes une réelle prise en compte

3 - Agir en direction de tous les enfants et adolescents, en accentuant l’action vers les plus pauvres Sur ce thème inclus de longue date dans le projet des Francas, l’engagement se poursuit : • Intensifier l’action, en exigeant plus de solidarité entre tous les hommes, notamment dans le champ de l’action éducative. • Rendre accessibles les loisirs éducatifs à tous, particulièrement aux enfants et adolescents en situation de précarité ou de pauvreté. • Susciter une action publique pour que ce temps libre contribue à réduire les inégalités d’accès à l‘éducation et à la culture. • Imaginer des formes de loisirs ouverts à la mixité sociale, en partenariat avec les acteurs locaux et les familles.

4 - Agir pour prendre en compte l’influence des médias dans l’action l’éducation Se situer face aux médias et à leur influence : • Poser les bases d’une action éducative à la fois ambitieuse et concrète, incluant la formation des animateurs sur ce sujet. • Développer l’accès effectif des enfants et des jeunes aux nouvelles technologies de l’information et exploiter leur formidable potentiel éducatif, particulièrement au plan local. • Faire que l’accès aux nouveaux médias soit possible pour tous. 5- Agir sur l’organisation de la société notamment au regard de l’évolution des temps sociaux, pour que soit vraiment pris en compte le bien-être de l’enfant Les Francas doivent :

• Poursuivre et intensifier le travail auprès des organisateurs pour que l’action éducative soit inscrite au cœur des politiques publiques portant sur l’organisation des temps sociaux. • Revendiquer que les temps et rythmes de vie de l’enfant soient considérés comme une données essentielle pour organiser la société.

6 - Agir sur la qualité de l’action éducative dans le temps libre des enfants et des adolescents • Faire en sorte que la notion de développement durable soit intégrée dans toute action éducative locale. • Faire en sorte que l’action éducative comporte une dimension interculturelle, gage d’un « vivre ensemble ». • Valoriser la pratique de la coopération qui doit redevenir un principe central de l’action éducative

7 - Agir pour encourager l’engagement volontaire sur les questions relatives à l’éducation

II -Projet d’actvités de l’association départementale des Francas de l’Ariège pour l’année 2013

1- Poursuivre l’animation et l’accompagnement de notre réseau de structures adhérentes par :

1-1 Un soutien auprès : • Des responsables associatifs et élus locaux dans la gestion et le développement de leur structure et projet, dans les relations avec leurs partenaires • Des équipes dans l’élaboration et la mise en œuvre de leurs projets

1-2 Une fonction de structure ressource avec : • de l’information administrative et sociale, • des apports en ressources pédagogiques, • de l’accompagnement sur divers projets

1-3 La diffusion, sous différentes formes, de l’information et les publications des Francas : Grandir, Agrandir, Camaraderie, Grandir à loisir,….

2- Poursuivre et développer les relations avec nos différents partenaires institutionnels et du champ de l’éducation populaire dans le cadre de la mission « Territoires éducatifs », de l’accompagnement des politiques éducatives locales et de la « Fédération Ariègeois d’éducation Populaire »

Dans la perspective de : • Mettre en synergie et renforcer la cohérence des projets et actions, par la création de la Fédération Ariègeoise d’éducation Populaire qui fédère actuellement : La Ligue de l’enseignement, les PEP, l’OCCE et les Francas de l’Ariège.

Avec une participation et contribution actives aux travaux de la mission interinstitutionnelle « territoires éducatifs » :

2-1 la mise en œuvre de la démarche d’évaluation des PEL, un accompagnement de territoires sur une aide à l’analyse

2-2 L’ensemble des réflexions émergeant du comité technique des PEL

• Les francas de l’Ariège assument le secrétariat du Comité Technique Départemental des Politiques Educatives Locales et co-animent le Comité Technique où siègent les fédérations d’éducation populaire.

2-3 La formation des professionnels de l’animation enfance jeunesse des territoires, notamment autour de l’EEDD dans le cadre de la démarche « éco-centres » et autres dispositifs comme par exemple « Graine de Directeurs ».

3- Développer l’action éducative locale dans ses dimensions qualitatives, innovantes, … mais aussi quantitatives

3-1 Poursuivre notre démarche d’accompagnement pédagogique : Autour du développement durable :

Avec la démarche éco-centres qui continue de se développer sur le département à l’extérieur des structures adhérentes : 26 ALAE à ce jours, Mirepoix, Pamiers, Foix, Vallée de la Lèze, Pays d’Olmes, Séronais, Auzat-vicdessos, et Saint Girons qui souhaite rejoindre le dispositif pour la rentrée de septembre. Un partenariat est prévu dès la rentrée 2012 avec l’Education Nationale pour une collabo-ration avec une école élémentaire pour les accompagner dans la valorisation de leur dé-marche EDD notamment à travers des interventions d’éducation à l’image. Inspiré de la Journée mondiale de l’eau du 22 mars 2012 nous comptons ouvrir un con-cours de reportage vidéo de 3 minutes maximum sur le thème : "La planète a soif car le monde a faim. (détail du projet en annexe)

Nous prévoyons également d’initier une collaboration autour du programme "Jeunes Reporters pour l’Environnement"(JRE) début 2013. JRE qui est un des 4 programmes développés par l’office français de la Fondation pour l’Education à l’Environnement en Europe (of-FEEE), antenne française de la Fondation pour l’Education à l’Environnement dont les Francas sont partenaires. Autour de la valorisation des actions éducatives liées au développement durable :

A la demande de nos adhérents collectifs et des structures ariégeoises impliquées dans le dispositif Eco-centre de loisirs, nous voudrions mettre en place un projet de communication audiovisuelle permettant la valorisation de leurs actions. Pour répondre au mieux à ce besoin, nous souhaiterions mettre en place un magazine vidéo, voire une web TV diffusée sur le site Internet de Territoires Educatifs lorsque celui-ci sera pleinement opérationnel. Ce canal informatif et éducatif pourrait, à terme, devenir un des médias de l’éducation au développement durable sur le département de l’Ariège. Les Francas n’ayant pas la capacité financière de porter seul un tel projet, la fin d’année 2012 pourrait être une phase de prospection à la recherche de partenaires. Un partenariat technique avec les associations Caméra au poing et La Trame est déjà envisagé.

Autour de l’éducation aux medias :

• poursuivre la qualification des équipes et professionnels sur ce champ de l’éducation aux médias (interventions en formation professionnelle, formation continue) • Renforcer nos liens avec l’éducation nationale par la mise en place d’une politique départementale de l’éducation aux médias dans les établissements scolaires. • Le projet de magazine de l’EDD est un terrain d’expérimentation et d’application ouvrant de nombreuses possibilités tant pour les enfants que les éducateurs. • Mettre en place une politique de formation aux médias auprès des professionnels de l’éducation en général : animation et social. • Organisation de séjours de vacances à dominante audiovisuelle en direction d’un public jeune.

Autour de la citoyenneté européenne et la solidarité internationale :

Les Francas ont accepté la délégation départementale de l’association Solidarité Laïque. Dans un esprit de mutualisation des énergies partenariales, nous ferons au mieux pour impulser une dynamique de solidarité tant à l’échelle territoriale qu’internationale. Nous sommes d’ors et déjà en pourparlers avec l’association « Présent d’Avenir » et le programme « énergie, eau, Solidarité, Foundiougne » au Sénégal.

En lien avec l’Union Régionales :

• Une veille informative et la diffusion d’information sur les politiques internationales en faveur de la jeunesse et les ressources techniques et pédagogiques existantes • La valorisation des projets et des initiatives locales… • L’accompagnement de groupes de jeunes dans le montage de projets • Le développement avec les structures et territoires intéressés d’échanges d’enfants et de jeunes. • La qualification des acteurs locaux sur l’Europe et international : enjeux, cadres, méthodologie de projets,….

4- Développer la qualification des acteurs :

4-1 La formation professionnelle et continue des salaries (BPJEPS, DEJEPS, DESJEP) en lien avec l’Union Régionale des Francas Midi Pyrénées

4-2 Des initiatives en matière d’information autour des questions de formation telles que les dispositifs d’aide à l’entrée en formation, les filières existantes,…..

4-3 La formation des bénévoles sur la gestion associative, la conduite d’une association et de son développement, les relations aux partenaires,…

4-4 L’élaboration et la mise en œuvre d’actions de formation continue dans les structures

4-5 L’organisation de permanences vae (validation des acquis de l’expérience)

5- Développer la relation et notre contribution au système éducatif

5-1 : Accompagner et outiller les organisateurs locaux

Pour contribuer à la mise en œuvre et renforcement des complémentarités éducatives par :
-  une meilleure connaissance du système scolaire, de ses missions, de ses acteurs et de son organisation
-  la définition et la mise en œuvre de rapprochements entre le champ péri et extra scolaire et les établissements scolaires
-  la valorisation des contributions des structures de loisirs à la réussite scolaire des enfants et des jeunes dans le cadre des engagements pris avec le Ministère de l’Education nationale

5- 2 : Développer des interventions, actions, projets dans les établissements scolaires

-  apporter des ressources pédagogiques avec des actions autour de l’éducation aux médias (projet mag’vidéo, « exprime toile »,….), autour de l’éducation au développement durable (éco-centres/éco-écoles/ éco-collèges/reporter pour l’environnement), le développement d’expérimentations sur l’engagement des jeunes sur leur territoire et dans leur établissement scolaire

6- Promouvoir, favoriser, accompagner, développer et valoriser l’engagement volontaire de jeunes dans l’animation :

-  Accueillir et informer
-  Développer l’information relative à la formation volontaire et mailler avec de nouveaux lieux d’information
-  Accompagner ces jeunes dans leur parcours de formation et leurs expériences d’engagement

Cet engagement peut se traduire sous différentes formes telles que

L’engagement au travers du BAFA, Dans un parcours d’animateur, directeur occasionnel, dans un parcours de militant, dans un parcours de formateur

-  réaffirmer le BAFA comme outil d’engagement éducatif et social
-  accompagner des jeunes à devenir nouveaux formateurs et transmettre ainsi des compétences, des envies, des projets à de futurs animateurs occasionnels

Fédération Départementale des Francas de l’Ariège

13, rue du Lt Paul Delpech 09000 FOIX
Téléphone 05.61.65.45.05
Courriel : francas09@orange.fr
Site : www.francasmp.com/