:: Univers :: :: Centre de ressources ::

Accueil  > Formations  > Formation départementale autour de la laïcité et de la citoyenneté

Formations

Formation départementale autour de la laïcité et de la citoyenneté

Nous avons interviewé Mylène Varona (Ligue de l’Enseignement) et Régis Adron (Francas) qui au titre de l’EPI co-animent une formation d’animateurs sur la laïcité et la citoyenneté avec leurs collègues de l’OCCE et des PEP, Jennifer Enoff et Matthieu Désarnaud.

Pouvez-vous nous dire dans quel cadre a lieu cette formation ?

Cette formation s’inscrit dans le cadre du comité interministériel Egalité et Citoyenneté. La DDCSPP et l’EPI ont conjointement proposé aux équipes éducatives des territoires Ariégeois des temps de formation à visée pratique.

Le premier temps mené par la DDSCPP a fait appel à la troupe « Effet Théâtre » pour animer quatre demi-journées ou soirées au travers d’un spectacle interactif. Ce spectacle faisait réagir les participants autour de leurs valeurs, de leurs pratiques, de leurs expériences quotidiennes… 265 animateurs, directeurs, coordonnateurs, intervenants associatifs, intervenants sportifs, Atsem, Elus…. ont pu bénéficier de ces séances dynamiques.

L’EPI a pris le relai en mettant en place des séances de formation à destination d’animateurs et de directeurs d’ALAE et d’ALSH. Quarante personnes ont participé à ces séances.

Quel est le contenu de cette formation ?

La citoyenneté, la laïcité, le vivre ensemble sont les maîtres mots de cette formation. A partir des questionnements qui se sont dégagés de la première étape, nous avons proposé des temps de formation sur deux territoires (l’Appaméen et le Pays d’Olmes) à raison de trois séances par territoire.

Il s’agissait :

• d’amener aux participants des temps de réflexion et d’échange sur les valeurs que l’on porte et sur la posture de l’animateur, que ce soit en présence d’un public d’enfants, ou dans le cadre des relations développées avec les autres acteurs éducatifs (parents, enseignants…)

• de développer des compétences techniques pour traiter de ces questions en présence d’un public d’enfants ou de jeunes.

Comment avez-vous répondu à ces objectifs ?

Jennifer Enoff et Matthieu Désarnaud ont travaillé de leur côté sur le partenariat éducatif.

En ce qui nous concerne, nous nous sommes appuyés sur le vécu des animateurs et nous avons fonctionné en petits groupes d’échanges. Nous avons également introduit des temps d’apport théoriques, de façon limitée cependant, parce-que nous avons préféré nous consacrer à des études de cas, choisis par nous dans un premier temps, puis proposés par les stagiaires dans un deuxième temps.

Nous avons utilisé la méthodologie de projet, incluant le passage du projet pédagogique au projet d’actions ainsi que des temps d’évaluation.

Nous avons également permis aux animateurs d’engager une réflexion sur le comment répondre à une commande politique tout en gardant le sens de l’action.

Et maintenant comment envisagez-vous la suite ?

Nous allons tout d’abord évaluer l’impact de cette formation au travers de questionnaires qui seront diffusés auprès des structures concernées. Il s’agira de mesurer si l’argumentaire et les actions développés par les animateurs autour des notions de citoyenneté et de laïcité sont plus adaptés, plus efficients.

Ce type d’actions devrait pouvoir être renouvelé en trouvant cependant un format adapté à la vie des territoires, aux disponibilités des acteurs éducatifs.

A suivre….