:: Univers :: :: Centre de ressources ::

Accueil  > Centre de ressources  > Relations collectivités - associations  > Les associations face aux enjeux de société

Relations collectivités - associations

Les associations face aux enjeux de société

En signant une circulaire précisant les relations entre les pouvoirs publics et les associations, l’Etat reconnait à ces dernières une place prépondérante dans l’appréhension des enjeux actuels de société.

Le mouvement associatif représente en France 23 millions d’adhérents, 16 millions de bénévoles, 1,8 million de salariés au sein de 1,3 million d’associations actives.

A l’échelon local, elles contribuent à promouvoir la solidarité, à abolir les clivages et inégalités, à défendre les valeurs de liberté, d’égalité et de fraternité.

Vecteur d’innovation sociale, elles permettent d’approfondir la vie démocratique et le dialogue civil et social, en vue d’une participation libre, active et accrue des femmes et des hommes aux projets associatifs et aux politiques publiques dans les démarches co-construites

Une circulaire encadrant les relations entre associations et pouvoirs publics a été publiée par le Premier Ministre le 29 septembre 2015.

Cette circulaire vient conforter la charte des engagements réciproques signée en 2014 entre l’Etat, le Mouvement Associatif et les Collectivités Locales

Proposant un nouveau cadre contractuel visant notamment l’attribution de subventions, elle s’inscrit dans la continuité de la définition législative de ce mode indispensable de financement revendiqué de longue date par les acteurs associatifs et inscrite dans la loi ESS de juillet 2014. Pour Le Mouvement associatif et le RNMA, qui ont été étroitement associés à sa négociation, ce texte constitue une avancée en faveur de la co-construction entre acteurs publics et associatifs. (Source : Le Mouvement Associatif / Réseau National des Maisons des Associations)

Téléchargez l’article du Mouvement Associatif relatif à la circulaire Valls

Téléchargez la circulaire : cliquez ici